Publication de l’article « Diagenetic and environmental control of the clay mineralogy, organic matter and stable isotopes (C, O) of Jurassic (Pliensbachian-lowermost Toarcian) sediments of the Rodiles section (Asturian Basin, Northern Spain) » dans Marine and Petroleum Geology avec J.F. Deconinck, Juan Jose Gomez et co-auteurs

cover MPG

Publication de l’article « Formation of microbial organic carbonates during the late Jurassic from the Northern Tethys (Amu Darya Basin, Uzbekistan): Implications for Jurassic anoxic events » dans Global and Planetary Change avec Medhi Carmeille, Raphael Bourillot et co-auteurs

cover

Publication de l’article « Environmental and climatic controls of the clay mineralogy of Albian deposits in the Paris and Vocontian basins (France) » avec Pauline Corentin, Jean-François Deconinck et co-auteurs

papier Corentin

Mission Argentine Novembre 2019

Retour sur la mission en Argentine avec M. Martinez (Univ. Rennes), B. Aguirre-Uretta (Univ. Buenos Aires), V. Vennari (CONICET, San Rafael), V. Ramos (Univ. Buenos Aires)

Un projet de calibrage de l’étage Tithonien (Jurassique supérieur) est en cours sur les coupes de Las Loicas et Las Alcantarillas dans la Cordillère andine (Argentine). Il est réalisé avec les collègues paléontologues et structuraliste argentins.

Ce travail à très haute-résolution par cyclostratigraphie couplé à des ages U-Pb sur bentonites (cendres altérées intercalées dans la sédimentation) permettra de préciser la durée et les âges numériques de l’étage Tithonien et de positionner la limite Jurassique-Crétacé dans le domaine du Gondwana (bassin de Neuquèn) au sein de la formation de la Vaca Muerta, roche-mère principale d’Argentine.

Publication de l’article « Sedimentology and U-Pb dating of Carboniferous to Permian continental series of the northern Massif Central (France): Local palaeogeographic evolution and larger scale correlations » à Palaeogeography Palaeoclimatology Palaeoecology avec C. Ducassou et co-auteurs

papier Ducassou

Publication de l’article « Climatic and sea-level control of Jurassic (Pliensbachian) clay mineral sedimentation in the Cardigan Bay Basin, Llanbedr (Mochras Farm) borehole, Wales » à Sedimentology avec J.F. Deconinck et S. Hesselbo

papier Deconinck sed

Séance spécialisée SGF « Forages profonds en France : 30 ans de résultats »

Réunion de la Société géologique de France 13 et 14 février 2019

https://www.geosoc.fr/manifestation-sgf/agenda-des-reunions-colloques-sgf/event/575-forages-profonds-en-france-30-ans-de-resultats.html

Organisation : Bruno Galbrun & Pierre Pellenard

La section stratigraphie de la Société géologique de France organise, en coopération avec l’Andra et le BRGM, une séance spécialisée les 13 et 14 février 2019. Les objectifs de cette séance sont nombreux. Il s’agit principalement de réunir la communauté des géosciences utilisant des forages afin de partager expériences et compétences, susciter d’éventuelles coopérations, renforcer les liens entre mondes académique et industriel. Il s’agit également de valoriser auprès de la communauté française des géosciences des savoir-faire et résultats acquis ces dernières années. Ainsi des forages anciens, parfois de plusieurs dizaines d’années, font l’objet de nouvelles études avec des approches et problématiques originales. Les thématiques des géosciences requièrent de plus en plus d’analyses à très haute résolution que seuls les forages carottés, associés aux données diagraphiques, peuvent apporter.

Lors de cette séance pourront ainsi être présentés des résultats acquis à partir de forages scientifiques ou de prospection, issus de bassins sédimentaires phanérozoïques, d’orogènes ou de socle. Des synthèses/modèles de bassin basés essentiellement sur des forages entrent également dans le cadre de cette séance.

Tout autre sujet relatif à la gestion des forages, incluant la conservation, ou dédiés à la programmation de nouveaux projets de forages pourront être exposés.

La section STRATI de la SGF souhaite ainsi réunir des acteurs issus d’horizons variés (académique, industriel, ingénierie…) concernés par les forages. Près de 30 ans après la fin du programme national Géologie Profonde de la France (BRGM – CNRS – Ministère de la recherche), il apparaît ainsi opportun de mettre en avant l’intérêt scientifique des forages profonds, d’inciter la communauté française des géosciences à valoriser son savoir-faire et à s’investir davantage dans les programmes internationaux.

affiche_sgf_reunion_specialisee